Amélie Nothomb née Fabienne-Claire Nothomb est née le 9 juillet 1966 à Etterbeek. Elle est une écrivaine belge francophone. Elle vit entre la France et la Belgique mais une partie d'elle reste tournée vers le Japon.

images

 

Stupeur et tremblement (1999)


Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant.

D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celuis de l'humiliation dernière. Une course absurde vers l'abîme - image de la vie - où l'humour percutant d'Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.

Antéchrista (2003)

"J'avais seize ans. Je ne possédais rien, ni biens matériels, ni confort spirituel. Je n'avais pas d'ami, pas d'amour, je n'avais rien vécu. Je n'avais pas d'idée, je n'étais pas sûre d'avoir une âme. Mon corps, c'était tout ce que j'avais."


Attentat (1997)

"La primière fois que je me vis dans un miroir, je ris: je ne croyais pas que c'était moi. A présent, quand je regarde mon reflet, je ris: je sais que c'est moi. Et tant de hideur a quelque chose de drôle."

Epiphane Otos serait-il condamné par sa laideur à vivre exclu de la société des hommes et interdit d'amour?

Devenu la star -paradoxale- d'une agence de top models, Epiphane sera tour à tour martyr et bourreau, ambassadeur de la monstruosité internationale...et amoureux de la divine Ethel, une jeune comédienne émue par sa hideur.